Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

30 articles avec douleur

Du désarroi

Aujourd'hui, ami lecteur, en effet, un grand désarroi. Le pays est aujourd'hui désolé par le coup de folie meurtrière d'un homme qui a décimé le public du feu d'artifice à Nice, pour ce 14 juillet. Là où je me trouve, ami lecteur, le feu, le feu tout...

Lire la suite

D'un coup de gueule

Aujourd'hui, ami lecteur, un coup de gueule. Comme tu ne le sais probablement pas encore, entre deux diatribes lamentables sur ce blog en friche, j'exerce l'honorable profession d'historien. C'est une passion qui m'est un peu tombée sur le poil et sur...

Lire la suite

Du plan B

Aujourd'hui, ami lecteur, je réfléchissais -si, si. Je réfléchissais à la terrible inflexion du destin, qui par moments, bouleverse les projets les plus minutieusement élaborés, quel que soit le soin qu'on a mis à le mettre en place. J'ai autour de moi...

Lire la suite

De la nouvelle année

Aujourd'hui, ami lecteur, c'est la nouvelle année. Depuis quelques jours, certes, mais pour les voeux, on a tout le mois de janvier, je suis donc encore dans les temps. Bonne année, donc, bonne santé, et toute la verroterie. Cette année, j'ai passé le...

Lire la suite

Douleur.

Aujourd'hui, ami lecteur, je me sens très vide, très triste et très seule. Jeudi matin, mon oncle est allé, vers sept-huit heures, chez ma grand-mère, comme il le fait tous les matins. Or, ce matin-là, elle n'a pas répondu. Ma grand-mère est morte, cinq...

Lire la suite

Trois heures du matin, chrétiens...

Il est trois heures du matin. Ca fait un bout de temps que tout le monde est allé se coucher. Le dîner de réveillon, cette année, ça a été une raclette avec la famille, on s'est bourrés de fromage fondu, de patates à l'eau et de charcutaille. La bûche...

Lire la suite

Du 1er avril

Ami lecteur, peut-être te paraîtrai-je rabat-joie, mais je DETESTE le premier avril. Depuis toujours. Et pour longtemps. Je m'explique. Tu te souviens, ami lecteur, lorsque, dans la pétulance de tes sept-huit ans, tu dessinais à l'école de beaux poissons...

Lire la suite

De divers prenages de tête

Dernièrement, ami lecteur, je suis allée avec mon chéri dans un Décathlon, car celui-ci avait besoin de remplacer les lacets de ses pompes de rando -oui, je sais, je suis comme ça, plus exhibitionniste qu'un invité de chez Mireille Dumas. Nous en avons...

Lire la suite

1 2 3 > >>